dimanche 2 mai 2010

Ca se passe comme ça...

Petit exemple concret de ce qu'entraine la réduction des coûts au niveau de l'Education Nationale.
Collège à Marseille dans les quartiers nord, Une prof de francais part en congé maternité et au final remplacée par une personne n'ayant pas reçu une formation d'enseignant. Résultats des courses : gros problèmes de discipline avec les élèves et la personne qui déprime. Intervention de la direction à l'heure suivante : "Nous avons eu énormément de mal à trouver une remplaçante à votre professeur, tout élève qui posera des problèmes sera directement lourdement sanctionné!". Au final c'est tout le monde qui trinque : la direction (perte de temps à chercher une personne compétente et soucis de discipline), la remplaçante et les élèves. Tiens ca me fait penser aussi qu'à Grenoble, ils nous ont dit qu'il était quasi impossible dans leur académie de trouver un prof de mathématiques remplaçant !

Et de repenser au suicide d'un professeur par balle en salle des profs à Nancy. Peut-on penser naïvement que c'est lié aux pressions supplémentaires subies en ce moment? On a beaucoup parlé de France Telecom ces derniers temps mais il faut savoir que professeurs sont un des corps de métiers les plus touchés par les suicides avec les policiers.

Entendu cette semaine à la radio, un élève non dépisté comme violent poignarde un des ses profs dans un établissement tranquille en banlieu parisienne, le personnel se met en grève nous avons perdu 14 surveillants en quelques années !
Et juste à coté de chez moi dans un quartier de marseille très sympa, au futur collège de ma fille, j'apprends qu'un élève a mis le feu dans une salle de classe, feu qui s'est propagé dans la salle d'à coté ! A priori, il avait mis le feu a des poubelles devant le collège la semaine précédente mais par manque de temps et surement de moyens, on a laissé trainé l'affaire.

Sinon, tout va très bien Madame la marquise, il n'y a vraiment pas de quoi se révolter !

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire